Le Chat et la Palette

Le chat et la palette, par Elisabeth Foucart-Walter et Pierre Rosenberg
Nombreux sont les ouvrages à la gloire des chats attestant la pérennité de la grâce féline dans l’art et regroupant des images de toute sorte et de toute époque.

Toutefois, jamais encore, une étude sérieuse et approfondie n’avait été consacrée par des historiens de l’art, à la représentation du chat dans la peinture, où la présence de l’animal, bien souvent mystérieuse, suscite maintes interrogations. Pourquoi le chat figure-t-il dans certaines scènes bibliques ? Le chat noir bondissant au centre de l’Annonciation de Lorenzo Lotto est-il maléfique ? Quel peintre pensa, le premier, à faire le portrait d’un chat ? Que signifie la présence du chat dans l’Atelier de Courbet, ou aux pieds de l’Olympia de Manet ? Autant de questions, et bien d’autres, qui ont entraîné Elisabeth Foucart-Walter et Pierre Rosenberg, tous deux conservateurs au Musée du Louvre, dans une recherche iconographique sans précédent. (Martine Mène)

En vente sur Amazon.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s